+31(0)229-842424

Les chauffe-eau à accumulation / ballons d’eau chaude

Les chauffe-eau à accumulation appelés aussi cumulus ou ballon d'eau chaude, sont des dispositifs d'eau chaude simples, sûrs et faciles à utiliser. Vous pouvez les placer n'importe où. En plus d'une prise électrique, vous devez installer des conduites d'eau froide et d'eau chaude. Pour une installation correcte, consultez le manuel fourni. Bien que l'installation soit simple, nous vous recommandons de faire appel à un installateur, surtout si vous n'êtes pas sûr comment procéder ; vous serez alors assuré.

La capacité d'un chauffe-eau est indiquée dans les spécifications. Le rendement (quantité d'eau chaude sortante) est d'environ 1,5 fois la capacité. Ainsi, avec un chauffe-eau de 50 litres, vous obtenez 75 litres d'eau chaude et avec un chauffe-eau de 80 litres, 120 litres d'eau chaude. Cela signifie qu'avec une pomme de douche qui laisse passer 10 litres par minute, vous pouvez vous doucher pendant 7,5 ou 12 minutes respectivement, avant que l'eau ne refroidisse. Veuillez noter que ceci est basé sur une température réglée à 65°C. Le rendement est moindre avec les chauffe-eau placés horizontalement.

Pour prévenir la légionellose, nous recommandons de chauffer régulièrement le chauffe-eau au-dessus de 60°C. Cela empêchera le développement de cette bactérie ou d'autres dans le chauffe-eau. Bien que vous puissiez régler le chauffe-eau à la température souhaitée, la capacité diminue à des valeurs inférieures. Les écrans analogiques indiquent uniquement que l'eau est chaude ou froide. Une aiguille peut donc au mieux être en bleu alors que l'eau est à 65°C. Ce n'est qu'une indication.

Les chauffe-eau à affichage électronique ne conviennent généralement pas aux minuteries, donc pas non plus aux contacteurs jour/nuit (aussi appelés contacteurs heures pleines/heures creuses). Ils s'éteignent alors ou se mettent en état de veille et ne chauffent plus jusqu'à ce qu'ils soient rallumées manuellement. Pour les exceptions, voir les spécifications des modèles. L'avantage est que vous pouvez régler la température très précisément. En outre, selon le type, des options telles que la programmation, la fonction d'auto-apprentissage et donc plus économiques ou contrôlables par WiFi sont possibles.

Conseils d'installation

Placez toujours le chauffe-eau contre le mur, verticalement ou horizontalement selon votre modèle, dans la bonne position. Avant de procéder à l'installation, assurez-vous que le mur peut supporter le poids (c'est-à-dire, sauf autre spécification dans le manuel: le poids du chauffe-eau + son contenu) et choisissez des matériaux de suspension adaptés à cet effet comme des ancrages muraux, de sorte que le chauffe-eau ne puisse pas glisser. Assurez-vous que le chauffe-eau est suspendu librement et qu'il y a suffisamment d'espace pour effectuer l'entretien. L'utilisation de tuyaux flexibles facilite l'installation et l'entretien.

Pour l'alimentation électrique, vous devez vous assurer que le disjoncteur auquel le chauffe-eau est raccordé peut gérer la demande totale de puissance. La capacité peut être dépassée si un chauffe-eau est allumé en même temps que, par exemple, un sèche-linge ou une machine à laver.

Le groupe de sécurité doit toujours être situé plus bas que le chauffe-eau. La sortie d'eau du groupe de sécurité doit être dirigée vers le bas. Il est conseillé d'y raccorder un tuyau et de le laisser s'écouler vers une évacuation. Veillez à ce que le groupe de sécurité soit placé dans le bon sens d'écoulement (indiqué sur le groupe par une flèche) du côté de l'eau froide. Un robinet d'arrêt avec éventuellement un point de vidange à placer après le groupe de sécurité permet de déconnecter le chauffe-eau et, si nécessaire, de le vidanger rapidement.

Utilisez toujours un robinet mélangeur ou thermostatique aux points de vidange pour régler la température à votre convenance et éviter les brûlures.

Conseils pour prolonger la durée de vie de votre appareil

La durée de vie de votre chauffe-eau est déterminée par plusieurs facteurs, tels que l'intensité de l'utilisation, les contaminants présents dans l'eau, la vitesse de chauffage, l'entretien et la température réglée.

Il existe plusieurs méthodes pour prolonger la durée de vie de votre chauffe-eau. Tout d'abord, nous voulons que vous puissiez utiliser pleinement le chauffe-eau quand vous le souhaitez. L'entretien est donc un point important, qui peut prévenir plusieurs autres dysfonctionnements. Consultez notre section sur l'entretien ci-dessous.

Les contaminants présents dans l'eau et l'intensité du chauffage raccourcissent les intervalles d'entretien. Certaines régions contiennent plus de contaminants dans l'eau que d'autres. Il est donc souhaitable de réduire de moitié l'intervalle la première année pour vérifier l'état de la contamination et l'état de l'anode, afin de voir si des intervalles plus courts sont nécessaires. Il est donc recommandé d'avoir une anode de rechange.

Une option pour prolonger la durée de vie est d'installer un adoucisseur d'eau avant l'arrivée d'eau.

Entretien

L'entretien est nécessaire et avec une bonne politique d'entretien, vous prolongez considérablement la durée de vie de votre chauffe-eau et vous réduisez ou évitez les dysfonctionnements. En raison de l'utilisation du chauffe-eau et donc des éléments chauffants (résistances), des sédiments se forment dans le chauffe-eau. Ceux-ci agissent en partie sur les éléments chauffants et en partie sur le fond du chauffe-eau. Le nettoyage ou l'élimination régulière du tartre et des sédiments prolonge la durée de vie de toutes les pièces qui entrent en contact avec l'eau du chauffe-eau. Cela rendra également le chauffe-eau plus économe en énergie. Les défaillances les plus courantes sont dues à un entretien insuffisant ou inexistant. L'entretien n'est pas couvert par la garantie.

Une conséquence de l'utilisation et de la contamination de l'eau est que l'anode est sacrifiée pour protéger le chauffe-eau. Lorsque l'anode est épuisée, elle ne peut plus protéger le chauffe-eau et le chauffe-eau ou l'élément chauffant seront touchés. Bien que l'intérieur des chauffe-eau ait subi un traitement de protection, ils sont néanmoins vulnérables en absence d'anode de magnésium. Le remplacement de l'anode en magnésium est relativement simple mais doit être fait correctement. Vous pouvez demander à votre installateur de le faire, mais assurez-vous d'avoir une anode de rechange prête avant de commencer. Les instructions se trouvent dans le manuel.

Avant de commencer, retirez la fiche de la prise de courant et assurez-vous que le chauffe-eau a refroidi. Coupez l'arrivée d'eau et videz le chauffe-eau. Lorsque le chauffe-eau est vide, vous pouvez retirer le capot de protection de la partie électrique, pour accéder aux brides sur lesquelles sont montés l'élément chauffant et l'anode. Pendant cette manipulation, c'est le bon moment pour nettoyer le chauffe-eau des sédiments. Nettoyez également l'unité retirée des dépôts afin qu'elle puisse durer un certain temps.

Fonctionnement du groupe de sécurité

La présence de sédiments au fond de l'appareil peut entraîner l'arrêt du fonctionnement du groupe de sécurité en raison d'un blocage. Pour un bon fonctionnement du groupe de sécurité, vous devez l'ouvrir périodiquement pour voir si l'eau s'écoule. Un groupe de sécurité qui ne peut pas faire son travail peut entraîner une surpression dans le chauffe-eau (ce qui peut provoquer des fuites) ; ceci n'est pas couvert par la garantie.

Conseils pour résoudre les pannes de chauffe-eau

Il est ennuyeux que votre (nouvel) appareil ne fonctionne pas après l'installation. Nous ferons de notre mieux pour y remédier. Il est important d'installer le chauffe-eau tel que prescrit dans le manuel ; nous vous demandons de le consulter avant de nous contacter.

Avant de consulter notre Foire aux questions (FAQ), il est important de regarder et d'écouter ce que fait et ne fait pas le chauffe-eau. Cela peut fournir des indices permettant de déterminer le problème. Notre équipe de service peut également vous interroger à ce sujet ! Nous comprenons également que vous souhaitiez démonter le plus rapidement possible le chauffe-eau défectueux. Mais avant de le faire, nous vous demandons de prendre des photos de l'installation (connexions d'eau et placement). Et en cas de fuite d'eau, de l’illustrer par une photo. Avec MS Paint par exemple, vous pouvez indiquer l'endroit au moyen d'une flèche ou d'un cercle, en veillant à ne pas recouvrir l'endroit. Cela peut nous aider, ainsi que vous, à parvenir rapidement à une évaluation correcte et à réduire le temps nécessaire pour trouver une solution. Il se peut qu'il soit nécessaire de retirer le capot de protection. Débranchez toujours la fiche de la prise avant d'effectuer des manipulations sur l'appareil.

Envoyez les photos et votre description du problème (soyez aussi précis que possible) à info@kiip.de et nous vous aiderons le plus rapidement possible. Parfois, nous avons besoin d'informations supplémentaires pour nous faire une idée précise et trouver la bonne solution.

Le chauffe-eau s'éteint complètement, l'appareil n'est plus alimenté.

Sécurité thermique

Si votre chauffe-eau est neuf, vous pouvez retirer le couvercle et réinitialiser la sécurité thermique, voir ci-dessous. Assurez-vous d'abord que l'installation est correcte.

Le chauffe-eau n'a pas été correctement purgé de l'air après la mise en service, ou le chauffe-eau était déjà allumé avant d'être (complètement) rempli. Assurez l'évacuation de l'air du chauffe-eau en ouvrant complètement le robinet d'eau chaude et en attendant qu'un bon jet d'eau s'écoule sans interruption. Ce n'est qu'ensuite que vous insérez la fiche dans la prise de courant.

Les dépôts sur les éléments chauffants peuvent déclencher la sécurité thermique. Votre appareil s'éteindra complètement et ne fera rien jusqu'à ce que vous réarmez la sécurité thermique. Vous trouverez généralement cette pièce comme première partie là où le cordon d'alimentation est connecté au chauffe-eau. Selon le modèle, il y a un petit bouton au milieu sur lequel vous pouvez appuyer. Lorsque tout fonctionne correctement et que la sécurité est armée, le petit bouton est enfoncé. Veuillez noter que si vous ne remédiez pas à la cause, le dysfonctionnement reviendra et pourra avoir des conséquences plus graves.

Il arrive que le thermostat ne soit pas réglé correctement et qu'il chauffe à des températures trop élevées, ce qui déclenche la sécurité thermique. D'autre part, la sécurité thermique peut être trop sensible et se déclencher trop rapidement. Vous pouvez régler le chauffe-eau à une température plus basse pour voir s'il continue à fonctionner. En mesurant la température de l'eau en degrés Celsius, on obtient ensuite une réponse définitive quant à la cause du problème.

Un disjoncteur est désactivé

Une autre possibilité est que les éléments chauffants brûlent parce qu'ils n'arrivent pas à évacuer la chaleur (à cause des dépôts qui s'accumulent à l'usage). Un court-circuit se produit alors et la sécurité thermique s'active ou le défaut à la terre dans votre boîte de compteur saute. Veillez alors à retirer la fiche du chauffe-eau avant de remettre le disjoncteur en marche. Vous avez alors besoin d'un nouvel élément chauffant (résistance) ; consultez notre page de pièces détachées ou envoyez un e-mail à info@kiip.de en indiquant votre numéro de facture et/ou la marque et le numéro de type du chauffe-eau, afin que nous puissions sélectionner les bonnes pièces pour vous.

Une autre raison peut être que le disjoncteur a une capacité insuffisante (pour tous les appareils qui y sont connectés). Un chauffe-eau de 80 litres nécessite facilement 2000W ou plus pour chauffer, soit environ 10 Ampères, bien que ces types de chauffe-eau aient un temps de chauffe plus court, ils demandent plus à votre disjoncteur. Si d'autres appareils sont allumés en même temps et dépassent la capacité du disjoncteur, ce dernier se déclenchera et coupera le circuit concerné. Il faut savoir que vous ne savez pas toujours quand votre chauffe-eau et éventuellement d'autres appareils se mettent en marche et sollicitent trop votre réseau. Parfois, les appareils en mode veille peuvent aussi provoquer ce phénomène !

Fuites

Les fuites au niveau des raccords peuvent généralement être éliminées à l'aide d'une bande de téflon, etc. et/ou d'une bague en caoutchouc (non fournie).

Les fuites au niveau du chauffe-eau peuvent éventuellement être réparées. Prenez une photo sous un angle d'environ 45, de l'endroit où se trouve la fuite, avant de démonter le chauffe-eau. Si nécessaire, vous pouvez utiliser MS Paint pour mettre en évidence la fuite. Si nous ne pouvons pas déterminer la cause, il se peut que le chauffe-eau doive être renvoyé pour inspection.

Si le chauffe-eau fuit après l'entretien, cela peut être dû à un replacement incorrect des joints et de la bride. Essayez alors de les replacer, parfois vous avez besoin d'un nouveau joint, vous pouvez le commander par email.

Eau froide

Si l'eau devient rapidement froide, il est fort possible que vous ayez accidentellement interverti les raccords d'eau froide et d'eau chaude. Une autre raison pour laquelle vous avez de l'eau froide (rapidement) est que vous avez mal placé le chauffe-eau. Vérifiez dans le manuel si l'installation est correcte. Envoyez des photos si vous êtes sûr que tout est en ordre, et que le problème n'est pas résolu, nous y jetterons un coup d'œil. Nous ne pouvons vérifier le premier point pour vous que dans des cas exceptionnels.

Peu ou pas d'eau sort du chauffe-eau

La quantité d'eau qui sort du chauffe-eau est la même que celle qui y entre. Si peu d'eau sort du chauffe-eau, cela peut avoir plusieurs causes. Nous allons passer en revue les causes possibles dans l'ordre, de l'avant à l'après chauffe-eau, et non par probabilité :

  • L'alimentation en eau est bloquée, cela peut être dû au fait qu'il y a peu ou pas d'eau qui entre dans votre logement, par exemple en raison d'une sécheresse ou d'une rupture. Vérifiez un autre robinet pour écarter cette possibilité.
  • Le tuyau de votre chauffe-eau est bloqué/fermé. Vérifiez si toutes les vannes d'arrêt vers le chauffe-eau sont ouvertes. Si nécessaire, déconnectez le tuyau d'alimentation du chauffe-eau pour vérifier si l'écoulement est bon.
  • Le groupe de sécurité est monté dans le mauvais sens et la flèche ne correspond pas au sens d'écoulement. Installez le groupe de sécurité correctement.
  • Le groupe de sécurité est bouché ou le chauffe-eau est obstrué par des sédiments. Il faut le démonter et le nettoyer pour résoudre ce problème.
  • Vérifiez que le chauffe-eau est complètement rempli d'eau. Remplissez complètement le chauffe-eau en ouvrant l'arrivée d'eau froide et le robinet d'eau chaude jusqu'à ce que l'eau s'écoule uniformément du chauffe-eau.
  • Le groupe de sécurité est monté sur la sortie d'eau chaude et la flèche indique le sens contraire de l'écoulement. A tout moment, lorsque le groupe de sécurité est monté sur la sortie d'eau chaude, vous devez l'enlever et la placer correctement sur l'entrée d'eau froide.
  • Le tuyau vers votre robinet d'eau chaude ou le robinet lui-même est bouché, résolvez ce problème.

Normalement, la résolution d'un ou plusieurs des points ci-dessus permet de remédier à la situation. Si le problème continue à se manifester, nous pouvons recourir à des photos pour voir si nous pouvons trouver une cause. Si nous ne pouvons pas déterminer la cause, il se peut que le chauffe-eau doive être renvoyé pour inspection.

Gel

Tant qu'un chauffe-eau est allumé, il est protégé contre le gel et ses conséquences. Certains chauffe-eau ont même un réglage hors gel afin que l'eau soit maintenue juste au-dessus du point de congélation, ce qui est utile si vous n'utilisez pas le chauffe-eau pendant un certain temps.

Le chauffe-eau peut donc être protégé contre les dommages causés par le gel, mais ceci n'a aucune incidence sur les tuyaux situés avant et après le chauffe-eau, qui peuvent toujours geler !